Ouest-France – Un nouveau squat rue d’Orgemont

Des Roms devant l’un des locaux désaffectés réquisitionnés par le collectif d’aide aux sans-papiers.

Une cinquantaine de Somaliens, Érythréens, Soudanais, tous demandeurs d’asile, mais aussi des Roms et des Français… dorment depuis samedi dans des locaux désaffectés rue d’Orgemont, à Angers.

« Le gouvernement nous parle de réquisition. Nous, on le fait », affirme Pierre-Jean Bourdon, membre du collectif d’aide aux sans-papiers.

« L’État doit prendre la main »

« On n’a pas attendu ce squat pour alerté la Préfecture, assure Rose-Marie VÉRON, adjointe (EELV) au maire d’Angers. Que ce soit clair, sur ce type de situation, il n’y a pas de place à la polémique. On ne peut pas tolérer que des gens, dont des enfants, dorment dans la rue. Il s’agit d’une situation très complexe qui dépasse les compétences de la Ville. L’État doit prendre la main. Le conseil général, qui a en charge l’aide à l’enfance, doit aussi se mobiliser. Et la Ville doit assurer accompagnement, et notamment la scolarisation des enfants. »

Samedi, la ministre (EELV) du Logement Cécile Duflot n’a pas exclu de mettre en œuvre la réquisition de logements vacants.

Source : Ouest-France

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s