Courrier de l’ouest – Philippe Bodard réclame « la fin du mépris » à l’agglomération

Dans une interview accordée au Courrier de l’Ouest, le maire de Mûrs-Érigné dénonce le fonctonnement d’Angers Loire métropole, la mainmise de la ville d’Angers et la gestion « autocratique » du président Jean-Claude ANTONINI.

« Aujourd’hui, quand la ville d’Angers a décidé, ce n’est même plus la peine de se battre. Si elle décidait bien, pourquoi pas? Mais là, je ne m’y retrouve pas. L’intercommunalité dans laquelle je vis, c’est celle de l’inertie. On a une force de frappe importante mais les mèches sont mouillées. La centralisation des pouvoirs fait qu’on est moins nombreux à réfléchir et à décider. Il y a quelques Monsieur Jourdain qui pensent qu’ils vont réinventer la poudre. On croit qu’il suffit de parler de cluster de l’électronique pour qu’on devienne une métropole qui compte en France, dans le monde, et pourquoi pas dans l’univers. Alors qu’il y a 10 licenciements par jour dans l’agglo ».

Source : Courrier de l’Ouest

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s