Indymedia – Nantes. Retour sur trois mois de luttes pour le logement…

Réquisition de logemnts vides

Prochain rendez-vous du collectif « un toit pour toutes et tous »

  • Lundi 21 janvier à 15h au GASPROM (+ d’infos sur place)
  • AG du collectif, tous les mardis à 18h
    au Gasprom (24 rue Fouré à Nantes)

Les actions passées…

Lundi 14 janvier : perturbation des vœux du pouvoir socialiste.

Mercredi 9 janvier, Food Not Bombs : distribution de nourriture gratuite et végan, rencontre/discussion autour de la question du logement.

Vendredi 7 décembre, le collectif s’invite au conseil municipal
de la ville de Nantes.

Manif samedi 1er décembre à 15h Place Bretagne – Tou-te-s dans la rue pour que plus personne ne vive dans la rue contre son gré !

Retour sur la manif, Nantes, 1er décembre « un toit pour tou-te-s !
On ne lâche rien ! »

Mardi 27 novembre, rassemblement en solidarité avec les 250 personnes migrantes expulsés ce matin du squat de Pacé (près de Rennes)
devant la préfecture à Nantes à 18h.

Lundi 26 novembre, le collectif « un toit pour toutes et tous » s’est invité en « trouble-fête » sur scène lors de la remise des récompenses
du Festival des 3 Continents qui s’est déroulé à la Cité des Congrès.

Vendredi 23 novembre à 10h devant le foyer Gustave Roch : ce foyer est à l’heure actuelle vide, dans l’attente d’un hypothétique déclenchement du plan « temps froid ». Les familles qui y résidaient, tout comme foyer Saint-Martin, depuis l’expulsion du Lieu Unique ont dû à nouveau être placé dans des hôtels qui ne correspondent en rien à leurs attentes.

Samedi 10 novembre, manifestation à Nantes et occupation
« A nous la vie de château ! »

Le 1er novembre : contre toutes les expulsions, la lutte continue ! Après le Lieu Unique, c’est le parvis des nefs de l’Ile de Nantes et son célèbre éléphant qui a été occupé, avec matelas, musique, banderoles et tracts. – Résumé du mouvement nantais pour le droit au logement (communiqué de presse du lundi 29 octobre 2012)

Nantes, 27 octobre : convergence des révoltes avec le cortège du collectif qui rejoint celui des opposantEs au projet d’aéroport de NDDL.
NON à toutes les expulsions ! Suivi d’une soirée de soutien à Bitche.

Expulsion du Lieu Unique, le vendredi 26 octobre.
Puis expulsion dans l’après-midi de la Manufacture.

Le tribunal d’instance de Nantes a rendu son jugement aujourd’hui, mercredi 24/10 : les occupant-e-s (militant-e-s et personnes sans-abri)
du Lieu Unique doivent quitter les lieux dans les 24heures après le passage
de l’huissier mandaté par la mairie de Nantes. Appel à soutien !

Depuis le jugement du TGI mercredi 24/10 : le collectif est expulsable
du LU à partir de 24h après le passage d’huissier.

Lettre ouverte au Procureur de la République suite à plusieurs
actes abusifs des forces du désordre, le 23/10/2012.

Pour éviter la remise à la rue de nombreuses personnes, le foyer
de la Protection Civile, « foyer Gustave Roch », est ouvert et occupé
depuis + de 48 heures. Mais grosse intervention policière
le mardi 23 octobre, pour une expulsion totalement illégale,
en dehors de tout cadre juridique.

Le 20 octobre, Nantes en résistance avec 2 grosse manifs.
Une à 11h contre l’aéroport et les expulsions en cours sur la ZAD.
Une 2e à 15h30 qui se termine cours Saint Pierre où un grand chapiteau est monté pour une soirée festive et plus si affinités. Mais immédiatement, des dizaines de policiers anti-émeute se déploient pour exiger
le démontage du chapiteau. Les flics en profitent
pour interpeller 4 manifestants isolés.

Appel à manif samedi 20/10 au départ de Place Royale. Une partie du LU est toujours occupée, et malgré la procédure d’expulsion lancée
par la Mairie de Nantes, nous ne lâcherons rien!

Depuis lundi 15 octobre à, la procédure d’expulsion est lancée par la Mairie de Nantes. Communiqué « La mairie ment, la mairie expulse ».
La mairie et le Préfet récidivent dans leurs mensonges : aucune évolution n’a été constatée au niveau des offres d’hébergement d’urgence par le 115. A ce jour, les personnes sans abri sont toujours
à la rue ou au Lieu unique.

Collectif « un toit pour tous et toutes » : les pourquoi de l’action !

Jeudi 11 octobre, le premier ministre Ayrault est venu inaugurer
à Nantes l’exposition : « Aristide Briand, infatigable militant ».
Un comité d’accueil s’est joint aux opposants au projet d’aéroport,
déployant une banderole face aux innombrables policiers
« A Nantes comme ailleurs, le pouvoir expulse.
Un toit pour tout-e-s »
.

Le 11 octobre, suite à notre mobilisation et l’occupation du Lieu Unique,
le Collectif a enfin été reçu en délégation par M. le Préfet.

Suite à la manif du mercredi 10 octobre, occupation à l’étage du Lieu Unique AG tous les jours à 20h. Liste des besoins : Draps /couvertures / matelas / corde / PQ / eau de javel / serpillière / oreillers / sacs poubelle / bombe de peinture / marqueurs / bidons / eau / thé / café / sucre / brioche / couverts + assiettes + gobelets / produit vaisselle / trousse premiers secours / tissus à tendre…

Jeudi 4 octobre, nouvelle manifestation devant le siège de la DDCS,
les promesses ne sont suivies d’aucun effet.

Après 2 semaines de mobilisation pour interpeller les pouvoirs publics
où 2 délégations ont été reçues les 26 et 27/09 à la préfecture afin d’exiger des mesures immédiates pour ouvrir des lieux d’hébergement d’urgence en nombre suffisant, les familles avec enfants, les personnes isolées, françaises ou étrangères, sont toujours à la rue. La préfecture a été
mise en face de la réalité de saturation du dispositif d’urgence (le 115
ne répond qu’à 3% des 300 demandes qui lui parviennent chaque jour).
Nous leur avons rappelé que le droit au logement pour toutes et tous
est un droit constitutionnel, et inconditionnel.

La préfecture nous a annoncé qu’une centaine de places d’hébergement d’urgence seraient débloquées et qu’un accueil à l’hôtel serait possible
dans l’immédiat. Malgré ces promesses, rien n’a changé.
Aucune famille n’a été relogée.

Une lettre ouverte au préfet de L.A. à été rédigé afin de le mettre
devant ses responsabilités et reconnaisse l’urgence de la situation.

Nous voulons plus que des promesses, déjà insuffisantes !!!

NOUS NE POUVONS PAS LÂCHER
LES PERSONNES QUI SUBISSENT L’INACCEPTABLE !

Blog : http://untoitpourtoutesettous.overblog.com

Source : Indymedia

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s