Démenti sur l’ordonnance du 7 janvier

Hier, vendredi 11 janvier, l’huissier est reparu au village pour signifier l’ordonnance du 7 janvier 2013 concernant l’expulsion des habitants du « Village ». Cela a été l’occasion d’une mise au point sur les délais accordés.

Certains des habitants de la rue d’Orgemont ont compris, encouragés par l’ambiguïté du discours de l’huissier et l’article de Ouest-France, qu’ils n’avaient qu’un mois de délai avant une éventuelle intervention policière pour les évacuer par la force…

D’autres faisant remarquer que le tribunal ne retenait pas de voie de fait contre les occupants faisait remarquer Courrier de l’Ouest à l’appui que le délai légal de deux mois avant exécution était reconnu aux habitants.

Les uns et les autres ont raison en partie
et tort en globalité !

Je m’explique après relecture de l’ordonnance :

Lire la suite

Publicités

CSSP49 – Droit de Propriété versus Droit au Logement

Sur le Droit de propriété et le Droit au logement

En marge du procès contre « le Village », point de vue…

Au cours de ce procès certaines questions ont été abordées non pas dans le cadre d’un débat de fond mais, une fois de plus, dans l’urgence, une urgence bien réelle du côté des habitants-occupants du « Village » et une prétendue urgence du côté de la mairie-propriétaire.

Lire la suite

Retour sur l’intersquat du 22 décembre 2012 au Stendhal, à Paris

Réquisition populaireSuite à l’appel du Collectif 76 de Rouen, plusieurs villes
du Grand Ouest et du Nord de la France furent représentées
à cet « appel du 22 décembre ».

Des associations caritatives et travailleurs sociaux
du Conseil général aux anarco-autonomes
en passant par les sans-papier…

Les « profils » sont très variés ! Lire la suite

CSSP49 – Expulsion. À Angers, l’école Voltaire se mobilise pour une jeune Arménienne

Demain, jeudi 20 décembre, l’équipe enseignante de l’école élémentaire Voltaire à Angers (quartier Monplaisir) sera dans la cour de 8h30 à 8h45 (entrée rue de Touraine) pour manifester son soutien à Irina en CM2.

Avec sa mère et sa soeur scolarisée à Jean Lurçat, le collège de secteur, elles ne sont plus prises en charge à l’hôtel du Mans. La préfecture suspend actuellement leur demande de réexamen à l’OFPRA et refuse leur régularisation.

Lire la suite

CSSP49 – Compte-rendu de l’audience du mardi 18 décembre (Angers)

COMPTE-RENDU AUDIENCE 18 DECEMBRE 2012
TRIBUNAL D’INSTANCE – ANGERS

Habitants du Village contre Mairie d’Angers

Suite à l’occupation de maisons de fonction, propriété de la Ville d’Angers, plusieurs habitants du Village sont convoqués devant le Tribunal d’Instance d’Angers. Lire la suite

CSSP49 – Communiqué du RUSF Angers, de Soleil 49, de Solidaires 49

Lors du rassemblement du 12 décembre, le RUSF Angers, l’association Soleil 49 et l’Union Syndicale Solidaires 49 avaient demandé une audience commune auprès du préfet du Maine-et-Loire, pour évoquer la situation de personnes en situation irrégulière et menacées d’expulsion.

Loin de répondre aux attentes de nos trois structures, la préfecture du Maine-et-Loire a refusé de nous recevoir, choisissant le silence et le mépris. Le prétexte ? Une première rencontre avec le RUSF une semaine auparavant, rencontre qui n’avait aboutit à aucun engagement de régularisation des étudiants sans papiers concernés.

Cependant, d’autres dossiers (un salarié, un jeune homme handicapé, un jeune papa, un commerçant) étaient en attente du bon vouloir de la préfecture. Lire la suite

CSSP49 – Les ALGÉCOS : Acte 2

Bien au chaud comme à la maison !

Suite à l’article paru dans le Courrier de l’Ouest mercredi 12 décembre, sous la plume de Mr Durand, je me permets de réagir car visiblement nous n’avons pas vu la même chose.

A l’ heure d’ouverture de cet hébergement, hier soir, mardi 11 décembre à 21h , rue Couffon, il me semble bien avoir été la seule « étrangère » à ce lieu, je n’y ai rencontré personne d’autres, à ma grande surprise, et encore moins de journalistes, ou alors ils ne sont pas attardés bien longtemps.

Lire la suite

CSSP49 – Les ALGÉCOS : Acte 1

Depuis de nombreuses années, à Angers mais dans bien d’autres villes, tous les demandeurs d’asile ne disposent pas d’un hébergement. Ils sont nombreux à devoir passer l’hiver dans des abris de fortune (mais pas seulement l’hiver…). En ce sens, la réquisition de logements vides est une des réponses défendues par le Collectif.

Le 27 octobre 2012, suite à une première manifestation dénonçant les graves manquements de l’État, quatre maisons situées rue d’Orgemont (quartier de la Roseraie) ont été réquisitionnées et accueillent des demandeurs d’asile sans hébergement mais également des familles Rroms ainsi que des jeunes français sans hébergement (une cinquantaine de personnes).

Lire la suite

3 éclaireurs du Village en route pour la Halte de la Baumette

Dans la fin d’après-midi, l’une de nos source nous indiquait que la halte de nuit municipale,
la Halte de la Baumette, serait ouverte aux sans-abri ce soir-même, 7 jours après une ouverture manquée qui nous fut annoncée par le directeur adjoint du Cabinet
de la mairie, en personne, lors de notre rencontre au Village.

C’est cette même annonce que nous avions alors interprété comme un ultimatum
lorsque nous fûmes enjoint de quitter le Village dès que cette halte de nuit
serait opérationnelle : lundi 3 décembre 2012.

Le Gymnase de la rue du général Bizot

En partance du Village à destination de la Baumette, sur le chemin, nous décidons de passer au gymnase récemment réquisitionné par la préfecture de Maine-et-Loire.

Agent de sécurité et liste du Samu social

Ce fut l’occasion pour nous de constater
que les entrainements sportifs ont repris
au Gymnase. L’agent de sécurité rencontré
quelques jours plus tôt n’était plus là.

À notre arrivée, derrière un véhicule garé sur le trottoir, devant
le Gymnase, 2 personnes se tiennent près de la porte.

Nous apprendrons plus tard que l’une de ces deux personnes, notre interlocutrice
lors de cette visite improvisée n’est autre que la directrice de la DDASS
celle que nous surnommerons la Veuve noire. Lire la suite

Retour sur la manifestation de RUSF devant la préfecture de Maine-et-Loire (49)

A retenir - RUSFEn fin d’après-midi, quelque uns d’entre nous sommes allés rejoindre les étudiants étrangers et leurs soutiens
devant la préfecture de Maine-et-Loire.

Ce fut aussi pour nous l’occasion de croiser certain-e-s
de nos soutiens ainsi que de faire quelques
nouvelles rencontres. Lire la suite