Zizanie au Grand marché d’Angers… vue par Ouest-France

5 articles publiés par Ouest-France, entre le vendredi 18 janvier
et le samedi 19 janvier 2013, à propos de l’arrêté municipal
interdisant les marchés du samedi matin :

  • « Il n’y aura aucun marché à Angers demain samedi »
  • « Les commerçants du marché bloquent la place Leclerc et les boulevards »
  • « 8 bus bloqués autour de la place Leclerc et les autres déviés »
  • « Les commerçants du marché ont levé leur blocus en centre-ville »
  • « Pas de marchés à Angers : la réponse du maire »

Lire la suite

Publicités

Délibéré du procès initié par la mairie d’Angers contre 3 habitant-e-s du Village

Confrontation ?Aujourd’hui, vendredi 11 janvier 2013, l’huissier de justice est venu
au Village nous remettre la signification de la décision
du Tribunal d’instance d’Angers : Expulsion !

Cependant, en substance : …

  • les juges des référés n’ont pas retenus la « voie de fait » : une soit-disant « entrée par effraction » nous était reproché au procès par la mairie d’Angers,
    alors que l’huissier de justice n’en a constaté aucune.
  • les juges des référés ont tenus compte de la situation
    de « grande précarité »
    des habitant-e-s du Village
    assigné-e-s au Tribunal par la mairie d’Angers.

Lire la suite

Démenti sur l’ordonnance du 7 janvier

Hier, vendredi 11 janvier, l’huissier est reparu au village pour signifier l’ordonnance du 7 janvier 2013 concernant l’expulsion des habitants du « Village ». Cela a été l’occasion d’une mise au point sur les délais accordés.

Certains des habitants de la rue d’Orgemont ont compris, encouragés par l’ambiguïté du discours de l’huissier et l’article de Ouest-France, qu’ils n’avaient qu’un mois de délai avant une éventuelle intervention policière pour les évacuer par la force…

D’autres faisant remarquer que le tribunal ne retenait pas de voie de fait contre les occupants faisait remarquer Courrier de l’Ouest à l’appui que le délai légal de deux mois avant exécution était reconnu aux habitants.

Les uns et les autres ont raison en partie
et tort en globalité !

Je m’explique après relecture de l’ordonnance :

Lire la suite

Mairie d’Angers – À ne pas manquer – Le maire présente ses vœux aux Angevins

Mardi 8 janvier, le maire Frédéric Béatse a présenté ses voeux aux Angevins, au musée Jean-Lurçat et de la tapisserie contemporaine. Puis du 9 au 29 janvier, il adressera ses voeux aux habitants dans chaque quartier d’Angers.

Lire la suite

Ouest-France – Expulsion. À Angers, l’école Voltaire se mobilise pour une jeune Arménienne

Une mère arménienne et ses deux filles sont menacées d’expulsion. L’école Voltaire, à Angers, se mobilise jeudi matin pour elles.

Lire la suite

CSSP49 – Les ALGÉCOS : Acte 1

Depuis de nombreuses années, à Angers mais dans bien d’autres villes, tous les demandeurs d’asile ne disposent pas d’un hébergement. Ils sont nombreux à devoir passer l’hiver dans des abris de fortune (mais pas seulement l’hiver…). En ce sens, la réquisition de logements vides est une des réponses défendues par le Collectif.

Le 27 octobre 2012, suite à une première manifestation dénonçant les graves manquements de l’État, quatre maisons situées rue d’Orgemont (quartier de la Roseraie) ont été réquisitionnées et accueillent des demandeurs d’asile sans hébergement mais également des familles Rroms ainsi que des jeunes français sans hébergement (une cinquantaine de personnes).

Lire la suite

Ouest-France – La loi Duflot, un levier pour l’immobilier ?

La loi Duflot, un levier pour l'immobilier

Rennes. Retour sur « le Pacé » : expulsion imminente !

Pacé. Les 250 migrants du plus grand squat de France
craignent l’expulsion (reportage)


Voir le reportage vidéo…

Ambiance tendue depuis quelques jours au squat de Pacé
près de Rennes. Les 250 migrants qui y vivent depuis mai dernier
craignent d’être expulsés à partir de demain matin.

Le tribunal de Rennes leur avait donné jusqu’à
ce jeudi soir minuit pour évacuer les lieux.

« En fait, on ne sait pas vraiment quand on va être expulsé » précise
une militante de l’association Droit Au Logement (DAL35)
qui, en mai dernier, a « ouvert » ce squat.

« Ca peut être demain matin à partir de 6h ou dans les jours à venir.
Nous avons conseillé aux occupants de mettre à l’abri le peu d’affaires
qu’ils possèdent et de ne garder qu’avec eux le strict minimum ».

Des migrants qui vivent dans l’angoisse.

« Où va-t-on aller si on est expulsé ? Il n’y a plus
de places d’accueil pour nous héberger »

résume l’un d’eux.

Un véritable casse-tête politique et humain
pour les politiques et la préfecture.

Lire la suite

LDH49 – Journée du refus de la misère, mercredi 17 octobre 2012

ONULe 17 octobre a été déclarée, il y a 25 ans, Journée Mondiale du Refus de la Misère par l’ONU. Cette journée est un temps fort pour entendre la parole des personnes qui vivent l’expérience de l’exclusion et de tous ceux qui
se battent au quotidien pour voir les droits
des plus pauvres reconnus. Lire la suite