[Angers] Rassemblement « NON à toutes les EXPULSIONS », jeudi 17 janvier 2013 à 17h30 au Centre Jean-Vilar, à la Roseraie

Rassemblement NON à toutes les EXPULSIONS

Squatteurs, locataires, étudiants et migrants
se rassemble pour dire :
OUI à l’ANTICIPATION !
NON aux EXPULSIONS !

Êtres humains d’ici et d’ailleurs,
français et réfugiés, sans-abri et mal-logés,
réclament RESPECT et DIGNITÉ !

Rendez-vous le jeudi 17 janvier 2013 à 17h30
au Centre Jean-Vilar (quartier de la Roseraie)
Tramway (A) : arrêt Jean Vilar

Lire la suite

Publicités

CSSP49 – Droit de Propriété versus Droit au Logement

Sur le Droit de propriété et le Droit au logement

En marge du procès contre « le Village », point de vue…

Au cours de ce procès certaines questions ont été abordées non pas dans le cadre d’un débat de fond mais, une fois de plus, dans l’urgence, une urgence bien réelle du côté des habitants-occupants du « Village » et une prétendue urgence du côté de la mairie-propriétaire.

Lire la suite

Retour sur l’intersquat du 22 décembre 2012 au Stendhal, à Paris

Réquisition populaireSuite à l’appel du Collectif 76 de Rouen, plusieurs villes
du Grand Ouest et du Nord de la France furent représentées
à cet « appel du 22 décembre ».

Des associations caritatives et travailleurs sociaux
du Conseil général aux anarco-autonomes
en passant par les sans-papier…

Les « profils » sont très variés ! Lire la suite

CSSP49 – Expulsion. À Angers, l’école Voltaire se mobilise pour une jeune Arménienne

Demain, jeudi 20 décembre, l’équipe enseignante de l’école élémentaire Voltaire à Angers (quartier Monplaisir) sera dans la cour de 8h30 à 8h45 (entrée rue de Touraine) pour manifester son soutien à Irina en CM2.

Avec sa mère et sa soeur scolarisée à Jean Lurçat, le collège de secteur, elles ne sont plus prises en charge à l’hôtel du Mans. La préfecture suspend actuellement leur demande de réexamen à l’OFPRA et refuse leur régularisation.

Lire la suite

CSSP49 – Les ALGÉCOS : Acte 1

Depuis de nombreuses années, à Angers mais dans bien d’autres villes, tous les demandeurs d’asile ne disposent pas d’un hébergement. Ils sont nombreux à devoir passer l’hiver dans des abris de fortune (mais pas seulement l’hiver…). En ce sens, la réquisition de logements vides est une des réponses défendues par le Collectif.

Le 27 octobre 2012, suite à une première manifestation dénonçant les graves manquements de l’État, quatre maisons situées rue d’Orgemont (quartier de la Roseraie) ont été réquisitionnées et accueillent des demandeurs d’asile sans hébergement mais également des familles Rroms ainsi que des jeunes français sans hébergement (une cinquantaine de personnes).

Lire la suite

Courrier de l’Ouest – Sans abris : des places au chaud très spartiates

Les bungalows, installés par la Ville et financés par l’État offrent le minimum de confort aux sans abris.

Les bungalows, installés par la Ville et financés par l’État offrent le minimum de confort aux sans abris.

Les premiers sans abris ont dormi cette nuit dans les structures modulaires de la Baumette. Si l’endroit est très bien chauffé, contrairement au gymnase de la rue Bizot, les conditions d’hébergement sont réduites au minimum.

Lire la suite

3 éclaireurs du Village en route pour la Halte de la Baumette

Dans la fin d’après-midi, l’une de nos source nous indiquait que la halte de nuit municipale,
la Halte de la Baumette, serait ouverte aux sans-abri ce soir-même, 7 jours après une ouverture manquée qui nous fut annoncée par le directeur adjoint du Cabinet
de la mairie, en personne, lors de notre rencontre au Village.

C’est cette même annonce que nous avions alors interprété comme un ultimatum
lorsque nous fûmes enjoint de quitter le Village dès que cette halte de nuit
serait opérationnelle : lundi 3 décembre 2012.

Le Gymnase de la rue du général Bizot

En partance du Village à destination de la Baumette, sur le chemin, nous décidons de passer au gymnase récemment réquisitionné par la préfecture de Maine-et-Loire.

Agent de sécurité et liste du Samu social

Ce fut l’occasion pour nous de constater
que les entrainements sportifs ont repris
au Gymnase. L’agent de sécurité rencontré
quelques jours plus tôt n’était plus là.

À notre arrivée, derrière un véhicule garé sur le trottoir, devant
le Gymnase, 2 personnes se tiennent près de la porte.

Nous apprendrons plus tard que l’une de ces deux personnes, notre interlocutrice
lors de cette visite improvisée n’est autre que la directrice de la DDASS
celle que nous surnommerons la Veuve noire. Lire la suite

Dérapage municipal : Parc à SDF, par la mairie d’Angers

Grille d'entréeA la suite de notre rencontre à la mairie d’Angers, nous avons décidé de rendre visite à ces blocs modulaires dont la mairie nous parle tant, malgré le peu de temps que l’on peut nous accorder, que ce soit dans la discussion ou dans l’exode.

Que ce soit lors des rares passages au Village, ou dans
les bureaux aux alentours de la rue du Mail, ou encore lors
de notre premier « temps d’échange »… Lire la suite

Courrier de l’Ouest – Nuit de cauchemar pour une famille Kosovare

Angers. Nuit de cauchemar pour une famille KosovareSamedi soir, à Angers, une famille kosovare avec trois adolescents à charge s’est vue refoulée d’un gymnase, sous prétexte que ce lieu d’hébergement des sans-abri n’accepte plus que les familles avec des enfants de moins de 7 ans.

La famille a passé la nuit dehors. Lire la suite

Un gymnase presque vide… mais pas de place pour une famille ???

Hier soir, quelques habitants et soutiens du Village se sont rendus au gymnase réquisitionné par la préfecture de Maine-et-Loire.

Le nombre de place est limité à 19 personnes et toujours pas de chauffage, ni douche, ni nourriture. Pour avoir une place, il faut être sur la liste établie par le Samu social. Lire la suite