[Nantes] Mercredi 30 janvier : Manifestation contre la précarisation de nos vies, un toit pour tou-te-s !

Depuis quatre mois, le collectif « un toit pour toutes et tous »
lutte au quotidien
pour que plus personne ne soit obligé
de dormir ou vivre dehors. Toute personne a le droit de vivre
dans un lieu digne
et adapté à ses besoins.

Mercredi 30 janvier à 14h,
place Royale à Nantes

Journée nationale
Contre la précarisation de nos vies !

Un toit pour tou-te-s !

Manifestation contre la précarisation de nos vies, un toit pour tou-te-s (affiche)

Affiche à coller et diffuser sans modération

Lire la suite

Publicités

[Angers] Rassemblement « NON à toutes les EXPULSIONS », jeudi 17 janvier 2013 à 17h30 au Centre Jean-Vilar, à la Roseraie

Rassemblement NON à toutes les EXPULSIONS

Squatteurs, locataires, étudiants et migrants
se rassemble pour dire :
OUI à l’ANTICIPATION !
NON aux EXPULSIONS !

Êtres humains d’ici et d’ailleurs,
français et réfugiés, sans-abri et mal-logés,
réclament RESPECT et DIGNITÉ !

Rendez-vous le jeudi 17 janvier 2013 à 17h30
au Centre Jean-Vilar (quartier de la Roseraie)
Tramway (A) : arrêt Jean Vilar

Lire la suite

CSSP49 – Les ALGÉCOS : Acte 1

Depuis de nombreuses années, à Angers mais dans bien d’autres villes, tous les demandeurs d’asile ne disposent pas d’un hébergement. Ils sont nombreux à devoir passer l’hiver dans des abris de fortune (mais pas seulement l’hiver…). En ce sens, la réquisition de logements vides est une des réponses défendues par le Collectif.

Le 27 octobre 2012, suite à une première manifestation dénonçant les graves manquements de l’État, quatre maisons situées rue d’Orgemont (quartier de la Roseraie) ont été réquisitionnées et accueillent des demandeurs d’asile sans hébergement mais également des familles Rroms ainsi que des jeunes français sans hébergement (une cinquantaine de personnes).

Lire la suite

Évacuation du « Pacé »… vue par Le Télégramme

Pacé. 202 personnes relogées après leur expulsion du plus grand squat breton

En juillet, la Justice avait laissé aux quelque 200 occupants
de cette ancienne maison de retraite  jusqu’au mois
de novembre pour en rendre l’usage à son propriétaire.

interview-journalisteÉcouter l’interview audio…

Les migrants du squat de Pacé (35)
ont été expulsés ce mardi matin
.

Squat de Pacé. 202 personnes relogées (2)

Plus tard dans la matinée, après avoir été reçues en préfecture,
140 sont reparties, en taxi, avec une solution de relogement…
de quelques jours.

Lire la suite

Un Toit c’est Un Droit (35) – Communiqué de presse du Front de Gauche en réponse à l’invitation du Réseau Logement 35

Front de GauchePour le Front de Gauche, la question de l’accueil
et de l’hébergement des migrants ne peut plus
être traitée de la façon dont elle l’est depuis
trop longtemps, alors même qu’une Loi
a été votée en mars 2007, loi DALO
faisant « obligation à l’État de mettre à disposition
un logement à toute personne qui en est privée »
.

Il est scandaleux que l’État se place lui-même en situation illégale par rapport à ses propres Lois.

Lire la suite

Rennes. Retour sur « le Pacé » : de la réquisition à l’inauguration !

Ouverture du Pacé !

Depuis plus de 48 heures, 2 300m² de locaux inoccupés
depuis septembre 2011 mais cependant toujours chauffés
ont retrouvé une affectation digne de ce nom.

Lire la suite