Passage d’un membre du Cabinet de la mairie d’Angers : utlimatum pour le Village !

Cet après-midi, au retour de notre deuxième convoi Emmaüs-Village, nous avons utilisé
le numéro de téléphone portable de Mme Norma MÉVEL PLA, adjointe du quartier de
la Roseraie. Elle nous a expressément notifié qu’elle n’est pas seule à décider et que, dans tout les cas, elle doit rendre des comptes à Mme Rose-Marie VÉRON,
adjointe au maire d’Angers déléguée à l’Action et à l’Animation Sociales,
à la Santé et au Handicap et à la vie associative.

A cela, nous lui avons répondu que malgré la déclaration de
Mme Rose-Marie VÉRON
à Ouest-France
  et nos tentatives
de contact
, nous n’avons eu de sa part qu’un message vocal
inutile et pas le moindre signe d’accompagnement
« notamment pour la scolarisation des enfants« . Lire la suite

Publicités

Georges Brassens – La mauvaise réputation

Au village, sans prétention,
J’ai mauvaise réputation.
Qu’je m’démène ou qu’je reste coi
Je pass’ pour un je-ne-sais-quoi!
Je ne fait pourtant de tort à personne
En suivant mon chemin de petit bonhomme.
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Tout le monde médit de moi,
Sauf les muets, ça va de soi.

Le jour du Quatorze Juillet
Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En n’écoutant pas le clairon qui sonne.
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Tout le monde me montre du doigt
Sauf les manchots, ça va de soi.

Quand j’croise un voleur malchanceux,
Poursuivi par un cul-terreux;
J’lance la patte et pourquoi le taire,
Le cul-terreux s’retrouv’ par terre
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En laissant courir les voleurs de pommes.
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Tout le monde se rue sur moi,
Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi.

Pas besoin d’être Jérémie,
Pour d’viner l’sort qui m’est promis,
S’ils trouv’nt une corde à leur goût,
Ils me la passeront au cou,
Je ne fait pourtant de tort à personne,
En suivant les ch’mins qui n’mènent pas à Rome,
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux,
Tout l’mond’ viendra me voir pendu,
Sauf les aveugles, bien entendu.