CSSP49 – Les ALGÉCOS : Acte 1

Depuis de nombreuses années, à Angers mais dans bien d’autres villes, tous les demandeurs d’asile ne disposent pas d’un hébergement. Ils sont nombreux à devoir passer l’hiver dans des abris de fortune (mais pas seulement l’hiver…). En ce sens, la réquisition de logements vides est une des réponses défendues par le Collectif.

Le 27 octobre 2012, suite à une première manifestation dénonçant les graves manquements de l’État, quatre maisons situées rue d’Orgemont (quartier de la Roseraie) ont été réquisitionnées et accueillent des demandeurs d’asile sans hébergement mais également des familles Rroms ainsi que des jeunes français sans hébergement (une cinquantaine de personnes).

Lire la suite

Publicités

Courrier de l’Ouest – Sans abris : des places au chaud très spartiates

Les bungalows, installés par la Ville et financés par l’État offrent le minimum de confort aux sans abris.

Les bungalows, installés par la Ville et financés par l’État offrent le minimum de confort aux sans abris.

Les premiers sans abris ont dormi cette nuit dans les structures modulaires de la Baumette. Si l’endroit est très bien chauffé, contrairement au gymnase de la rue Bizot, les conditions d’hébergement sont réduites au minimum.

Lire la suite

Courrier de l’Ouest – Des préfas pour héberger les SDF

Dans quelques jours, 57 lits supplémentaires seront ouverts dans des préfabriqués installés boulevard Couffon. Ils permettront d’accueillir 17 SDF et leurs chiens ainsi que des familles. Dès l’ouverture du site, le gymnase réquisitionné depuis un mois derrière la place La Fayette (19 lits) sera fermé. Lire la suite

Courrier de l’Ouest – Nuit de cauchemar pour une famille Kosovare

Angers. Nuit de cauchemar pour une famille KosovareSamedi soir, à Angers, une famille kosovare avec trois adolescents à charge s’est vue refoulée d’un gymnase, sous prétexte que ce lieu d’hébergement des sans-abri n’accepte plus que les familles avec des enfants de moins de 7 ans.

La famille a passé la nuit dehors. Lire la suite

Un gymnase presque vide… mais pas de place pour une famille ???

Hier soir, quelques habitants et soutiens du Village se sont rendus au gymnase réquisitionné par la préfecture de Maine-et-Loire.

Le nombre de place est limité à 19 personnes et toujours pas de chauffage, ni douche, ni nourriture. Pour avoir une place, il faut être sur la liste établie par le Samu social. Lire la suite

Ouest-France – Hébergement de bric et de broc pour les migrants

Courrier de l’Ouest – Réfugiés, l’Anjou est trop attractif

Courrier de l’Ouest – Un gymnase réquisitionné pour les sans-abri

 

 

La Croix rouge a installé mercredi soir 50 lits dans un gymnase réquisitionné par la préfecture.

Angers, mercredi soir. Seize bénévoles de la Croix rouge ont installé cinquante lits dans le gymnase de la rue Bizot.

Lire la suite