Rennes. Retour sur « le Pacé » : expulsion imminente !

Pacé. Les 250 migrants du plus grand squat de France
craignent l’expulsion (reportage)


Voir le reportage vidéo…

Ambiance tendue depuis quelques jours au squat de Pacé
près de Rennes. Les 250 migrants qui y vivent depuis mai dernier
craignent d’être expulsés à partir de demain matin.

Le tribunal de Rennes leur avait donné jusqu’à
ce jeudi soir minuit pour évacuer les lieux.

« En fait, on ne sait pas vraiment quand on va être expulsé » précise
une militante de l’association Droit Au Logement (DAL35)
qui, en mai dernier, a « ouvert » ce squat.

« Ca peut être demain matin à partir de 6h ou dans les jours à venir.
Nous avons conseillé aux occupants de mettre à l’abri le peu d’affaires
qu’ils possèdent et de ne garder qu’avec eux le strict minimum ».

Des migrants qui vivent dans l’angoisse.

« Où va-t-on aller si on est expulsé ? Il n’y a plus
de places d’accueil pour nous héberger »

résume l’un d’eux.

Un véritable casse-tête politique et humain
pour les politiques et la préfecture.

Lire la suite

Publicités

Début de médiatisation

Actuellement, nous sommes environ 40 habitants, Français, Rroms et Somaliens. Parmi nous, quelques familles. A la rue depuis quelques jours à quelques mois, nous sommes d’autant plus vulnérables.

Avec le récent changement de préfet de Maine-et-Loire (49) et surtout, du ministre de l’Intérieur, M. Manuel VALLS, apparemment adepte de la surenchère sécuritaire (1;2;3;4;5;6;7), nous ne pouvons prendre le risque d’une expulsion violente (bien qu’illégale après 48h de présence dans les lieux occupés). Lire la suite