Évacuation du « Pacé »… vue par Le Télégramme

Pacé. 202 personnes relogées après leur expulsion du plus grand squat breton

En juillet, la Justice avait laissé aux quelque 200 occupants
de cette ancienne maison de retraite  jusqu’au mois
de novembre pour en rendre l’usage à son propriétaire.

interview-journalisteÉcouter l’interview audio…

Les migrants du squat de Pacé (35)
ont été expulsés ce mardi matin
.

Squat de Pacé. 202 personnes relogées (2)

Plus tard dans la matinée, après avoir été reçues en préfecture,
140 sont reparties, en taxi, avec une solution de relogement…
de quelques jours.

Lire la suite

Publicités

Mediapart.fr – 250 demandeurs d’asile et sans-papier dont 80 enfants menacés d’être jetés à la rue… Un kyste ?

Réseau Éducation Sans Frontière (RESF)

A Rennes comme ailleurs, de nombreux migrants sont confrontés à des difficultés de logement dramatiques en ce début d’hiver.

Lire la suite

Un Toit c’est Un Droit (35) – Communiqué de presse du RESF35 en solidarité avec les réquisitions d’Ille-et-Vilaine

Réseau Éducation Sans Frontière (RESF) Le 4 mai 2012, l’association Droit au Logement
d’Ille-et-Vilaine réquisitionnait une maison
de retraite désaffectée à Pacé, dans la banlieue
de Rennes, afin d’y loger 250 migrants
dont 70 enfants.

Depuis 3 ans, le DAL35, avec le soutien du RESF35 a multiplié les réquisitions dans 9 sites qui abritent aujourd’hui 400 personnes, demandeurs d’asile et personnes sans papiers, dont des femmes enceintes, des enfants, des nouveaux nés, des familles entières, des femmes et des hommes isolés. Des réquisitions légitimes organisées pour pallier aux carences publiques en matière d’hébergement, un droit pourtant reconnu liberté fondamentale par le conseil d’État, le 10 février 2012.

Mais le dispositif insuffisant d’hébergement d’urgence, est saturé pendant toute l’année y compris en période de grand froid.

Lire la suite