Courrier de l’Ouest – Sans abris : des places au chaud très spartiates

Les bungalows, installés par la Ville et financés par l’État offrent le minimum de confort aux sans abris.

Les bungalows, installés par la Ville et financés par l’État offrent le minimum de confort aux sans abris.

Les premiers sans abris ont dormi cette nuit dans les structures modulaires de la Baumette. Si l’endroit est très bien chauffé, contrairement au gymnase de la rue Bizot, les conditions d’hébergement sont réduites au minimum.

Lire la suite

Publicités

3 éclaireurs du Village en route pour la Halte de la Baumette

Dans la fin d’après-midi, l’une de nos source nous indiquait que la halte de nuit municipale,
la Halte de la Baumette, serait ouverte aux sans-abri ce soir-même, 7 jours après une ouverture manquée qui nous fut annoncée par le directeur adjoint du Cabinet
de la mairie, en personne, lors de notre rencontre au Village.

C’est cette même annonce que nous avions alors interprété comme un ultimatum
lorsque nous fûmes enjoint de quitter le Village dès que cette halte de nuit
serait opérationnelle : lundi 3 décembre 2012.

Le Gymnase de la rue du général Bizot

En partance du Village à destination de la Baumette, sur le chemin, nous décidons de passer au gymnase récemment réquisitionné par la préfecture de Maine-et-Loire.

Agent de sécurité et liste du Samu social

Ce fut l’occasion pour nous de constater
que les entrainements sportifs ont repris
au Gymnase. L’agent de sécurité rencontré
quelques jours plus tôt n’était plus là.

À notre arrivée, derrière un véhicule garé sur le trottoir, devant
le Gymnase, 2 personnes se tiennent près de la porte.

Nous apprendrons plus tard que l’une de ces deux personnes, notre interlocutrice
lors de cette visite improvisée n’est autre que la directrice de la DDASS
celle que nous surnommerons la Veuve noire. Lire la suite

Courrier de l’Ouest – Nuit de cauchemar pour une famille Kosovare

Angers. Nuit de cauchemar pour une famille KosovareSamedi soir, à Angers, une famille kosovare avec trois adolescents à charge s’est vue refoulée d’un gymnase, sous prétexte que ce lieu d’hébergement des sans-abri n’accepte plus que les familles avec des enfants de moins de 7 ans.

La famille a passé la nuit dehors. Lire la suite

Un gymnase presque vide… mais pas de place pour une famille ???

Hier soir, quelques habitants et soutiens du Village se sont rendus au gymnase réquisitionné par la préfecture de Maine-et-Loire.

Le nombre de place est limité à 19 personnes et toujours pas de chauffage, ni douche, ni nourriture. Pour avoir une place, il faut être sur la liste établie par le Samu social. Lire la suite

Ouest-France – Hébergement de bric et de broc pour les migrants

Courrier de l’Ouest – Réfugiés, l’Anjou est trop attractif

Courrier de l’Ouest – Un gymnase réquisitionné pour les sans-abri

 

 

La Croix rouge a installé mercredi soir 50 lits dans un gymnase réquisitionné par la préfecture.

Angers, mercredi soir. Seize bénévoles de la Croix rouge ont installé cinquante lits dans le gymnase de la rue Bizot.

Lire la suite