Indymedia – Nantes. Retour sur trois mois de luttes pour le logement…

Réquisition de logemnts vides

Prochain rendez-vous du collectif « un toit pour toutes et tous »

  • Lundi 21 janvier à 15h au GASPROM (+ d’infos sur place)
  • AG du collectif, tous les mardis à 18h
    au Gasprom (24 rue Fouré à Nantes)

Les actions passées…

Lire la suite

Publicités

Délibéré du procès initié par la mairie d’Angers contre 3 habitant-e-s du Village

Confrontation ?Aujourd’hui, vendredi 11 janvier 2013, l’huissier de justice est venu
au Village nous remettre la signification de la décision
du Tribunal d’instance d’Angers : Expulsion !

Cependant, en substance : …

  • les juges des référés n’ont pas retenus la « voie de fait » : une soit-disant « entrée par effraction » nous était reproché au procès par la mairie d’Angers,
    alors que l’huissier de justice n’en a constaté aucune.
  • les juges des référés ont tenus compte de la situation
    de « grande précarité »
    des habitant-e-s du Village
    assigné-e-s au Tribunal par la mairie d’Angers.

Lire la suite

Démenti sur l’ordonnance du 7 janvier

Hier, vendredi 11 janvier, l’huissier est reparu au village pour signifier l’ordonnance du 7 janvier 2013 concernant l’expulsion des habitants du « Village ». Cela a été l’occasion d’une mise au point sur les délais accordés.

Certains des habitants de la rue d’Orgemont ont compris, encouragés par l’ambiguïté du discours de l’huissier et l’article de Ouest-France, qu’ils n’avaient qu’un mois de délai avant une éventuelle intervention policière pour les évacuer par la force…

D’autres faisant remarquer que le tribunal ne retenait pas de voie de fait contre les occupants faisait remarquer Courrier de l’Ouest à l’appui que le délai légal de deux mois avant exécution était reconnu aux habitants.

Les uns et les autres ont raison en partie
et tort en globalité !

Je m’explique après relecture de l’ordonnance :

Lire la suite

Courrier de l’Ouest – Angers. Les Sans-abri ont deux mois pour évacuer les maisons d’Orgemont

Une partie des occupants du "Village" d'Orgemont lors de l'audience du tribunal en décembre.

Une partie des occupants du « Village » d’Orgemont lors de l’audience du tribunal en décembre.

Le tribunal d’instance a décidé de l’expulsion des squatteurs de la rue d’Orgemont.

La cinquantaine de sans-abri, des immigrés sans-papiers et quelques SDF français, a un délai de deux mois pour quitter les lieux, un ensemble de quatre pavillons appartenant la mairie d’Angers.

Lire la suite

Ouest-France – Squat d’Orgemont : les sans-abris ont deux mois pour quitter les lieux

Le tribunal d’instance d’Angers a rendu sa décision ce lundi : la quarantaine de sans-abris devront quitter d’ici le printemps les maisons qu’ils occupent rue d’Orgemont, près du quartier de La Roseraie.

Lire la suite

CSSP49 – Compte-rendu de l’audience du mardi 18 décembre (Angers)

COMPTE-RENDU AUDIENCE 18 DECEMBRE 2012
TRIBUNAL D’INSTANCE – ANGERS

Habitants du Village contre Mairie d’Angers

Suite à l’occupation de maisons de fonction, propriété de la Ville d’Angers, plusieurs habitants du Village sont convoqués devant le Tribunal d’Instance d’Angers. Lire la suite

Ouest-France – Squat. La ville d’Angers demande d’expulsion des habitants du « Village » : le juge tranchera le 7 janvier 2013

La municipalité angevine assignait des habitants du « Village »
pour occupation sans droit ni titre de logements.

Droit de propriété contre droit au logement opposable. Deux conceptions se sont télescopées ce matin, devant le juge des référés
du Tribunal d’instance d’Angers.

Lire la suite

Retour sur la première audience du Village au Tribunal d’instance d’Angers

Lors de la visite du directeur adjoint du Cabinet de la mairie d’Angers, le message
était claire : pas de procès avant l’ouverture de la Halte de la Baumette,
initialement prévue pour le lundi 3 décembre
. Cette halte de nuit
à base  de préfabriqués sur un morceau de parking
n’est, à ce jour, pas encore ouverte.

Pourtant, aujourd’hui, lundi 10 décembre, vers 15h, une quarantaine de personnes, habitant-e-s et soutiens, se rejoignaient devant le Tribunal d’instance, non loin
du stade Jean Bouin, à l’occasion du procès initié par la mairie d’Angers
contre des habitants du Village. Lire la suite

Passage de l’huissier de justice… avec « assignation à comparaitre »

Confrontation ?Cet après-midi, peu de temps après l’étonnante tempête de grêle, l’huissier de justice nous a déposé une assignation à comparaître le lundi 10 décembre à 14h30 au Tribunal d’instance,
39 boulevard Pierre de Coubertin à Angers (49). Lire la suite

Rennes. Retour sur « le Pacé » : expulsion imminente !

Pacé. Les 250 migrants du plus grand squat de France
craignent l’expulsion (reportage)


Voir le reportage vidéo…

Ambiance tendue depuis quelques jours au squat de Pacé
près de Rennes. Les 250 migrants qui y vivent depuis mai dernier
craignent d’être expulsés à partir de demain matin.

Le tribunal de Rennes leur avait donné jusqu’à
ce jeudi soir minuit pour évacuer les lieux.

« En fait, on ne sait pas vraiment quand on va être expulsé » précise
une militante de l’association Droit Au Logement (DAL35)
qui, en mai dernier, a « ouvert » ce squat.

« Ca peut être demain matin à partir de 6h ou dans les jours à venir.
Nous avons conseillé aux occupants de mettre à l’abri le peu d’affaires
qu’ils possèdent et de ne garder qu’avec eux le strict minimum ».

Des migrants qui vivent dans l’angoisse.

« Où va-t-on aller si on est expulsé ? Il n’y a plus
de places d’accueil pour nous héberger »

résume l’un d’eux.

Un véritable casse-tête politique et humain
pour les politiques et la préfecture.

Lire la suite